Eclairage…

Article rédigé pour les nouvelles du 12 de juin 2010

prières… ou plutôt Lumière. C’est ce que signifie, en persan, le terme NOUR, nom de cette association qui a été transférée, en un éclair, du passage Raguinot au 39 rue Baron Leroy (quartier de Bercy).

De sa dénomination au journal officiel des associations (JOA), déclarée en septembre 2003 à la préfecture de police (n°20030040), l’Association islamique socioculturelle Nour (AISCN) propose différentes activités, comme du soutien scolaire, le service d’écrivains publics et des cours de langue arabe.

Leur méthode d’enseignement a d’ailleurs l’air excellente car si vous y passez, vous ne verrez ni tables, ni sièges, ni livres. Il n’y a que des tapis.

Toujours est-il que cette association, de par sa présentation, relève du domaine de l’enseignement, à l’instar de l’association L’apprenti musicien. Cette dernière est même agréée « jeunesse et populaire », présente dans le quartier depuis plus de 10 ans et compte plus de 200 adhérents et 17 enseignants.

Une seule différence : la première association, de par son intitulé complet au JOA, revendique un caractère religieux tandis que la seconde non.

Cet exemple confirme nos interrogations, posées dans les nouvelles du 12 de juin 2010, sur les critères qui président aux choix de « Paris Habitat » dans l’attribution des ses locaux associatifs…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.