Se réapproprier le bois de Vincennes

Le bois de Vincennes peut redevenir un véritable parc urbain, en y créant de véritables enclaves vertes préservées des véhicules motorisés et en valorisant la biodiversité.

Madame Hidalgo a négligé ce bois, hormis le vote d’une prairie de 34 ha pour justifier en une fois sa promesse de créer 30 ha d’espaces verts dans Paris.

A l’inverse, la Droite, derrière Valérie Montandon et Rachida Dati, s’engage à rendre le bois de Vincennes aux Parisiens :

  • Faire du bois de Vincennes une véritable enclave verte : valorisation de biodiversité et absence de véhicules motorisés ;
  • Aménagement du bois de Vincennes pour les Parisiens : animations ludopédagogiques pour les enfants, parcours Sport-Santé, revalorisation des espaces laissés actuellement à l’abandon ou de la Cartoucherie, renforcement de la sécurisation de ces lieux
  • Amélioration de l’accessibilité du bois de Vincennes : plus de navettes entre les abords du Bois et les stations de métro, plus de stations de vélos Vélib.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.